P1050742

Vue de Morthemer

Cette route suit l’axe nord-ouest sud-est allant de Thouars, dans le nord des Deux-Sèvres jusqu’à Lussac les Châteaux, puis vers le Limousin en rejoignant la nationale 147, le tout en contournant Poitiers.

Dans sa portion nord, cette route est un axe important, c’est la route Poitiers-Thouars. Elle est à peu près rectiligne et ne traverse aucune localité jusqu’à Neuville de Poitou, si ce n’est effleurer le village d’Amberre, à une quinzaine de kilomètres de la limite du département.

Neuville est une petite ville connue pour être le centre principal du vignoble du Haut-Poitou. Il est intéressant de s’y rendre le dimanche matin, car il s’y déroule un des plus gros marchés du département.

Au rond-point de Mavault, la route oblique sur la droite en direction d’Avanton, puis de Chasseneuil du Poitou où elle traverse le Clain. Elle grimpe ensuite le coteau calcaire pour atteindre Montamisé. On peut s’arrêter dans ce village pour jeter un œil à l’église comportant quelques vestiges de l’époque romane, avant de poursuivre sa route vers Sèvres-Anxaumont. Il est même plaisant de faire un léger détour par Bignoux : pour ce faire, on emprunte la départementale 3 sur cinq kilomètres, jusqu’à la maison de la forêt. On est en effet alors au cœur de la forêt de Moulière. On peut donc en profiter pour faire quelques pas dans les bois et, qui sait, si c’est la saison, récolter quelques cèpes. De là, une jolie route forestière rejoint Bignoux. Il faut alors revenir en direction de Poitiers (2,5 kilomètres par la D6) pour retrouver la D 18.

Un arrêt à Sèvres Anxaumont s’impose pour admirer le porche roman de la petite église. De là on gagne Saint Julien l’Ars, en prenant un petit bout de la grand route menant de Poitiers à Châteauroux. Ne pas hésiter à faire un arrêt sur l’aire de repos, à l’entrée de Saint-Julien : on y trouvera un panneau explicatif très intéressant sur les voies romaines (on est en effet sur la voie romaine de Poitiers à Bourges).

La route rejoint ensuite Tercé, puis la Chapelle Morthemer, où on peut voir une belle petite église romane. On parvient ensuite à Morthemer tout court, où on rejoint la D8. Le site de ce village est assez plaisant : le village, groupé au pied d’un château médiéval jouxtant une église en partie romane, se mire dans l’eau calme d’une petite rivière (la Dive).