Sur la voûte est représenté un christ en majesté (majestueux !) entouré des Quatre Vivants : les quatre évangélistes et leurs symboles.

De part et d’autre de la petite fenêtre romane axiale, on peut voir deux évêques, reconnaissables à leur crosse tournée vers l’extérieur : au sud on remarque Saint Martin, patron de la paroisse, en rouge, et Saint Eloi, patron des forgerons, en bleu. Plus à droite, on remarque ensuite une représentation équestre de Saint Martin lors de l’épisode célèbre du partage de son manteau avec un pauvre.

Au nord, deux évêques moins identifiables avec certitude. L’un des deux pourrait être Saint Rémi, qu’on implorait pour la guérison des enfants malades. Plus à gauche une représentation équestre de Saint Georges.

Sur le mur nord du chœur, une frise représentant des évêques et un abbé. On reconnaît un évêque à sa crosse tournée vers l’extérieur, ce qui signifie que son pouvoir s’étend sur un vaste domaine. A l’inverse, l’abbé, dont le pouvoir se limite à son abbaye, porte la crosse tournée vers l’intérieur. Dans la partie basse du mur se trouve également une petite fresque très jolie représentant deux femmes en prière (deux orantes), dont on peut remarquer les différences d’attitude.

Sur le mur sud du chœur, la fresque montre le martyre de Saint Blaise. On remarque à cette occasion que les personnages représentant le Bien sont présentés de face, alors que ceux qui représentent le Mal (ici les bourreaux) sont montrés de profil. Sur la scène surmontant la porte de la sacristie, on voit Saint Blaise dans son tombeau.

P1060042

le christ en majesté

P1060043

les orantes

P1060046

le supplice de Saint Blaise

P1060047

Saint Georges